YANNIS LE BÈGUE - EP

by Yannis le bègue

/
  • Streaming + Download

    Includes high-quality download in MP3, FLAC and more. Paying supporters also get unlimited streaming via the free Bandcamp app.

      name your price

     

  • Compact Disc (CD) + Digital Album

    premier EP rempli de love, emballé avec soin étoiles baisers et petit mot tendre

    Includes unlimited streaming of YANNIS LE BÈGUE - EP via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    ships out within 2 days

      €4 EUR or more 

     

1.
2.
05:24
3.
07:21
4.
04:07
5.

credits

released October 31, 2016

Textes : Yannis le bègue, sauf For Deafness : John Bate
Musique et production : Yannis le bègue
Enregistrement, mixage : Yannis le bègue
Mastering : MB Mastering
Flûtes : J. Harrison
Artwork : Emerico Toth

tags

license

all rights reserved

about

Yannis le bègue Rennes, France

Yannis le bègue est un personnage imaginaire, barde médiéval électronique, femme machine, laboureur de sons.

contact / help

Contact Yannis le bègue

Streaming and
Download help

Track Name: Crépuscule nautique
Le soleil se couche
Et la mer prend une dernière douche
De rayons

Les fleuves baillent
Bercés par le courant
Par leur bouche ils libèrent
De longs fleuves dormants
Par l'heure, par l'eau
Remplissent mon bol, la crique
Des bords s'élèvent des lignes se noient
Quand un rocher creux chante :
Ne partez pas trop vite

L'horizon s'endort
Il laisse dans son sillon
Des millions d'astres morts

Plus loin en terre
Les enfants dans les champs
Les chants et les prières
Distillent le temps
Tic tac et le soir arrivant
Maman souffle sur la soupière
Un voile de vapeur blanc
S'envole dans le vent

Le ciel rouge flamboie
En se coupant la tête
il fait saigner la mer

Tout est incandescent
Tout brûle et est
Iridescent
Track Name: Plasma
s'il te plaît regarde-moi
tourne tes iris noirs une dernière fois
j'imprime de ta paupière
l'épicanthus qui la nimbe de mystère

ton philtrum fronçant pour chercher
les baisers que tu ne peux donner
je me souviens bien de ça
mais je ne sais pas pourquoi

j'aime ton plasma
ton coeur qui bat
quelque part sous ta peau
un fluide rouge et chaud

ta chevelure brun soyeux
pique de ses pointes
la pointe de tes yeux
cornées humides carpes agiles
vertèbres saillant d'un cou fragile

l'ouest de tes lèvres courbe pour regarder
le naevus brun près de l'aile de ton nez
je me souviens bien de ça
mais je ne sais pas pourquoi

tes membres craquent comme le craquement frais
d'un jeune cartilage
mémoire digitale - j'ai creusé la faille de ton menton sage

infantile duvet fin, frontière de ta fourrure de jais
clair obscur contre le satin blanc cassé de tes dents de lait
je me souviens bien de ça
mais je ne sais pas pourquoi

j'aime ton plasma
ton coeur qui bat
quelque part sous la terre
un enfant de poussière
Track Name: Myoso
Tous ces mille matins vilains
Quand le gris mutin tombe sur le train
Je sais que
Même si j’essaye de les retenir
Je les oublierai
Je les oublie

Toutes ces pensées en 24 heures passées
Poussées moroses en pointillé
69 rires 1 pleur un peu de peur
Je les oublierai
Je les oublie

Petites poussières gentilles étoiles
Éclats passifs du trottoir minéral
Agenda : rendez-vous à honorer
Je les oublierai
Je les oublie
Track Name: For Deafness
Take a good quantity of camomill
And two handfuls of green wormwood
And seethe them in a pot of running water
’til they be very well sodden




Do this morning and evening
And with God’s assistance
You shall find ease



Put a funnel over it
And let the steam
Go up into the eare
And then go to bed warm
And stop your ear with
A little black wool
and a grain of civet
Until rises the dawn
Track Name: Je suis un robot et je t'aime
ferme tes yeux d'enfants
le croissant de lune sourit sur ton sommeil glacé
la nuit est froide
mais ton coeur est chaud encore des rêves que tu as réalisés;;;

"s'il n'en est plus désormais à faire
il n'est plus de cauchemar non plus!!:"

notre toit est désormais bien haut
il se confond aux lumières que forment les étoiles
notre lit est un carré d'herbe
une mousse verte sur laquelle nous ne pesons presque plus

dans un souffle familier
nos mères qui sont aux cieux
nous embrassent tous les deux
et nous souhaitent bonne nuit